Des lilas à Belleville

Mitchell Eddy - Meyer Ralph

DARGAUD

Description :

Paris, années cinquante. P'tit Claude a 14 ans. Trop grand pour être encore un enfant, trop petit pour être vraiment un adulte. Pour un peu, il serait nostalgique de sa jeunesse... Ce mercredi de septembre, P'tit Claude s'ennuie. Ce sont les vacances, il n'a rien à faire. Il zone dans le Paris populaire, celui de Belleville et de la Place des Fêtes. Il traîne du côté des « fortifs », là où vivent ceux que la société rejette. Il s'arrête devant les cinémas et les kiosques à journaux, où s'empilent tous ces illustrés qui le font rêver. Un jour, un certain Pépé leur propose, à lui et à son copain Marcel, de « croquer » sur son prochain coup. Rien à craindre, que du pognon facile à gagner, promet Pépé. Avec cet argent, Claude pourra s'offrir un électrophone et un costard. Peut-être même une moto. Et séduire les filles, enfin... On ne présente plus Eddy Mitchell, Claude Moine, de son vrai nom. « Monsieur Eddy » raconte sa jeunesse de titi parisien. Le texte est agrémenté d'illustrations de Ralph Meyer qui dépeint avec tendresse les déambulations de P'tit Claude. Enfant de l'est de Paris également, le dessinateur d'Undertaker délaisse le temps d'un livre les plaines du Far-west pour explorer celles du 19e arrondissement parisien. Lesquelles ne sont pas forcément moins exotiques ni moins dangereuses !

Notes Biographiques :

Né à Paris en 1971, Ralph Meyer nourrit très jeune une passion pour le dessin et les histoires. C' est donc tout naturellement qu' il va se tourner vers la bande dessinée. Jeune lecteur boulimique, les gags de GASTON ou les aventures de BLAKE et MORTIMER l'enchantent tout autant que les problèmes existentielles de super-héros en collants peuplant la revue STRANGE. A l' adolescence, la découverte de l'oeuvre de Giraud /Moebius va avoir une influence considérable sur la suite de son travail. A vingt ans, il quitte Paris et part en Belgique suivre les cours d'illustration et de bande dessinée de l' institut liégeois « St LUC ». A l' issue de ce cursus de trois ans, il démarche auprès d' éditeurs avec différents projets. Sans succès. En 1996, il décide de présenter son travail au scénariste Philippe Tome. Ce dernier lui propose une histoire particulièrement noire. Un an plus tard, c' est la parution du premier volume de la trilogie « BERCEUSE ASSASSINE ». Entre-temps, il fonde avec d'autres auteurs l'atelier « PARFOIS J'AI DUR». C'est là que naît l'album « DES LENDEMAINS SANS NUAGES » qu' il co-dessine avec son compère Bruno Gazzotti sur un scénario de Fabien Vehlmann. Par la suite, toujours avec Fabien Vehlmann, il lance une série de science-fiction « IAN » qui narre les aventures d'une intelligence artificielle recouverte de nerfs et de peau humaine. En 2008, il signe avec Xavier Dorison le premier volume de la collection « XIII MYSTERY » narrant la vie de la Mangouste pour lequel il recevra la prix bruxellois « St MICHEL » du dessin. 2010, lui voit prendre un tournant graphique important avec la sortie de « PAGE NOIRE», un one-shot scénarisé par Denis Lapière et Frank Giroud. En 2012, il retrouve Xavier Dorison pour le diptyque, Asgard, qui le plonge dans les paysages nordiques, paru aux Editions Dargaud. En 2014, Xavier et Ralph se lancent dans une nouvelle série à succès "Undertaker". Le tome 1 est publié en 2014, suivi du tome 2 en 2015 qui clôture un premier diptyque. En 2017, les auteurs proposent une nouvelle aventure de Jonas Crow en deux tomes (janvier et novembre).

19,00 €
En stock
EAN
9782505118282
Caractéristiques
Plus d’information
EAN 9782505118282
Titre Des lilas à Belleville
Auteur Mitchell Eddy - Meyer Ralph
Editeur DARGAUD
Nombre de pages 72
Largeur 205mm
Poids 542gr
Date de parution 04/11/2022