L'institution autrement. Pour une clinique du travail social

Garate Martinez Ignacio

ERES

Résumé :
Il n'y a pas d'institution idéale. Très vite, le désir de fonder devient totalitaire et veut préserver son objet. Alors se multiplient les procédures, et les règles paralysent le pouvoir-faire. Pourtant, comme le dit tinette Michaud dans sa préface, " ce qui compte, c'est l'acte d'instituer, le mouvement d'institutionnalisation, ce qui pousse, tire, organise les demandes, désire, impulse, à partir de l'institution existante. Ce qui est important, c'est ce qui dit, formule, énonce que là où ça s'arrête, c'est la mort, c'est l'inertie institutionnelle qui souligne que là où la vie s'en est allée, il n'y a plus d'espoir ni de désir, que le projet s'est figé dans un pratico-inerte étouffant et démobilisateur ". A travers différentes lectures de l'institution et de la loi qui fonde une éthique du travail social, l'auteur propose de restaurer un espace pour la créativité dans la mission des acteurs sociaux, dans le champ de la santé mentale mais aussi de l'éducation et de la formation. Pour cela, il offre au lecteur des repères intégrant une réflexion sur la morale, la loi, le désir, le secret, qui permettent de caractériser la structure régie par les lois sociales du côté de l'institué, et l'institution du côté du sujet et de son désir.

19,50 €
Disponible sur commande
EAN
9782749201191
Image non contractuelle