Ne m'appelez plus jamais crise ! Parler de l'adolescence autrement

Fize Michel

ERES

Résumé :
Non, la crise d'adolescence (de la puberté en réalité) n'est pas une fatalité, ne répond à aucun déterminisme biologique. Non, l'opposition aux parents (aux enseignants quelquefois) n'est pas une nécessité. Pourtant, chacun le voit, le vit : tensions et oppositions existent, ici ou là. Quelle en est donc l'origine ? Il semble bien, comme le soulignait déjà Rousseau, que certaines conditions familiales (de dialogue et de responsabilités) ou sociales (d'implication des adolescents dans la vie de la cité) soient de nature à contrarier le processus de crise pubertaire. Cet ouvrage n'a d'autre but que de montrer un visage tranquille des adolescents. Leur vrai visage assurément.

15,00 €
En rupture de stock
EAN
9782749201153