Le petit Larousse des grands écrivains français

Mory Catherine

LAROUSSE

Tristan et Iseult

«Ni vous sans moi, ni moi, sans vous»
(XIIe siècle)

Ancêtres de Roméo et Juliette, Tristan et Iseult sont les fondateurs du mythe de l'amour passion en Occident.

Tristan et Iseult, enfants de tous et de personne
Les Tristan et Iseult que l'on lit aujourd'hui sont faits de morceaux disparates cousus bout à bout par des médiévistes. Ces derniers ont puisé dans plusieurs oeuvres, reconstitué des épisodes perdus, choisi entre des versions parfois contradictoires. Deux manuscrits du XIIe siècle sont particulièrement importants: celui de Béroul le jongleur et celui du clerc Thomas.

Pour autant, on ne peut considérer ces auteurs comme les inventeurs de la légende de Tristan et Iseult. Leur rôle a été de coucher par écrit de très vieilles histoires que des jongleurs nomades propageaient oralement à travers l'Europe. Ce mythe est donc passé à travers la mémoire de plusieurs générations qui, année après année, l'ont filtré pour n'en garder qu'un récit épuré et d'une rare beauté.

La légende (version de Joseph Bédier)
Tout commence... par la fin: «Seigneur, vous plaît-il d'entendre un beau conte d'amour et de mort? C'est de Tristan et d'Iseult la reine. Écoutez comment à grand'joie, à grand deuil ils s'aimèrent, puis en moururent un même jour, lui par elle, elle par lui.»

Le terrible Morholt
Tristan, jeune chevalier pourvu de toutes les perfections, vit à la cour du roi Marc, son oncle. Mais voici qu'une terrible nouvelle s'abat sur la Cornouailles: le souverain d'Irlande a envoyé un géant percevoir un tribut composé de trois cents jeunes garçons et trois cents jeunes filles. Alors qu'aucun baron ne veut affronter ce terrifiant Morholt, Tristan relève le défi. Les deux combattants s'enfoncent dans une île pour lutter.
(...)

28,60 €
En rupture de stock
EAN
9782035861030