Seconde considération intempestive. De l'utilité et de l'inconvénient des études historiques pour la

Nietzsche Friedrich

FLAMMARION

"Je déteste tout ce qui ne fait que m'instruire, sans augmenter mon activité ou l'animer directement." Placée sous l'invocation de ces paroles de Goethe, la Seconde Considération intempestive de Nietzsche est une violente adresse polémique contre la société de son temps, où il voit une époque et une culture vouées à la "maladie historique." Nous vivons une époque en danger de mort ; pour la raison majeure qu'elle idolâtre l'histoire. Nous débarrasser de ce culte, c'est retrouver l'exigence pressante de la vie et lui faire droit, c'est plaider encore pour une conception artistique de la vie. Analysant l'histoire d'un triple point de vue - monumental, antiquaire ou critique - la réflexion de Nietzsche esquisse et déploie les thèmes majeurs de l'oeuvre à venir : la lutte contre la "maladie de la civilisation", le nihilisme, le contentement de soi, l'exigence de créer de nouvelles valeurs... Dirigé contre la société allemande de 1875, ce véritable procès de l'esprit du XIXème siècle n'a pas perdu de son actualité. L'histoire, "l'information", la médiatisation ne sont-elles pas aussi la maladie de notre temps ?

7,00 €
Disponible sur commande
EAN
9782080704832
Image non contractuelle