La nuit de Walpurgis

Meyrink Gustav - Pollet Jean-Jacques

FLAMMARION

Parmi les écrivains sulfureux qu'a suscités la Prague flamboyante de la Belle Epoque, Gustav Meyrink (1868 - 1932) est l'un des plus célèbres, et paradoxalement l'un des plus mal connus. Mi-romanesque, mi-fantastique, son oeuvre (Le Golem, Le Visage vert, Le Dominicain blanc, L'Ange à la fenêtre d'Occident...) est hantée par l'occultisme, la Kabbale, l'alchimie. Publié en 1917, La Nuit de Walpurgis raconte une insurrection, censée se dérouler à Prague, pendant la Grande Guerre. Comme dans les autres romans de Meyrink, la réalité de l'intrigue est débordée par l'Histoire, le passé qui resurgit et déclenche chez les personnages des comportements quasi somnambuliques : ici, est invoquée la légende de Jean Zizka, le héros des guerres hussites (XVème siècle), qui perdit son oeil unique au combat et qui, avant de mourir, ordonna qu'on fit un tambour de sa peau pour continuer, par-delà la mort, de mener ses troupes au combat. Car c'est le sort qui attend le mystérieux chef de cette insurrection pragoise, transformé, après sa mort, en tambour humain : en vain, puisque les insurgés seront massacrés par les soldats. Comtesses fin de race, domestiques se découvrant anarchistes, prostituées mystiques, peuplent un roman qui est, plus que tous les autres, le roman de Prague.

10,00 €
En rupture de stock
EAN
9782080712158
Image non contractuelle