Passions des drogues. Les figures du ravage

Escande Claude

ERES







Quatrième de couverture

Les mythes de l'éradication des drogues ainsi que les idéologies qui visent la fin de la plainte relèvent d'une impasse. Ils prolongent le malentendu selon lequel c'est la drogue qui fait le toxicomane. Poursuivant ces fables, les sociétés modernes en banalisent l'usage, transposent les dépendances dans des drogues licites et dans le même temps en répriment les usages clandestins. Au-delà des apparences toujours trompeuses, la clinique découvre une autre voie, non objectivante, qui consiste à inverser la ou les propositions. C'est le toxicomane qui produit la drogue comme une passion déraisonnable, ravageante et mélancolique. Il agit une souffrance qui se sert de la drogue ou du corps pour s'exposer. Ce livre apporte un éclairage nouveau sur les traitements de substitution qu'il dénonce dans leurs formes actuelles. En effet, répondre à une dépendance par une autre dépendance, c'est se tromper d'objectif et refuser de voir la souffrance qui cherche à se faire entendre à travers l'usage du produit toxique qu'il soit illicite ou licite comme la méthadone.



25,00 €
Disponible sur commande
EAN
9782749200910