Théâtre Tome 3. Rodogune.Héraclius.Nicomède.Oedipe.Tite et Bérénice.Suréna

Corneille Pierre - Noille-Clauzade Christine

FLAMMARION

Ce troisième et dernier volume de Théâtre rassemble les ultimes tragédies de Corneille, celles dont le dramaturge était le plus satisfait. De Rodogune (1644) - qui fut, de toutes, sa pièce préférée - à Suréna (1674) - après laquelle il cessa d'écrire pour le théâtre -, en passant par Héraclius Nicomède, Oedipe ou encore Tite et Bérénice (pièce visant à rivaliser avec la Bérénice de Racine), ces tragédies, par-delà leur diversité témoignent d'un souci qui ne quitta plus le dramaturge durant les trente dernières années de sa carrière : se libérer des contraintes classiques. On retrouvera certes dans ces pièces ce qui, depuis Le Cid caractérise le théâtre cornélien : luttes de pouvoir, velléités de vengeance, péripéties galantes, dénouements funestes... Mais ici c'est l'audace de l'expérimentation poétique qui prime : la sophistication et l'ingéniosité redoutable des intrigues, la maîtrise parfaite de la rhétorique de l'éloquence, l'inspiration lyrique de plus en plus émouvante, le foisonnement des images obsessionnelles et fantasmatiques... Corneille s'est même flatté dans la préface d'Héraclius, d'avoir donné là une pièce d'une originalité telle, et s'"embarrassée", qu'il faut la relire plusieurs fois pour en saisir toutes les subtilités. Ce volume est l'occasion de découvrir la dernière étape de la dramaturgie cornélienne, moins connue, mais où l'auteur atteint le sommet de son art.

11,50 €
Disponible sur commande
EAN
9782080710437
Image non contractuelle