Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Karpathia

  • Série :
  • Éditeur : POL
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 3 à 5 jours

Habilité port gratuit**

23,90 €
23,90 €

** Port gratuit à partir de 40€

Un château fort au bord d'un lac, entouré de montagnes et de grandes forêts... C'est ce dont rêve le comte Alexander Korvanyi. En 1833 ce capitaine hongrois quitte brutalement l'armée impériale pour épouser une jeune autrichienne, Cara von Amprecht. Aussitôt, il part de Vienne avec elle, pour aller vivre aux confins de l'Empire sur les terres de ses ancêtres. Loin du folklore gothique, la Transylvanie de 1833 est une mosaïque complexe, peuplée de Magyars, de Saxons et de Valaques. D'un village à l'autre, on parle hongrois, allemand ou roumain ; on pratique différentes religions, on est soumis à des juridictions différentes. A l'époque où chaque communauté invente son identité nationale, le régime féodal est toujours en vigueur et des crimes anciens sont parés de vertus nouvelles. La région est une poudrière où fermentent les injustices, les vieilles haines, les trafics clandestins, les légendes malléables et les rêves nouveaux. Dès leur arrivée, les époux Korvanyi sont confrontés à une série de crises allant bien au-delà des problèmes de gestion d'un vaste domaine longtemps abandonné à des intendants. Avec leurs ambitions et leur caractère, ils sont entraînés beaucoup plus loin qu'ils n'avaient imaginé. En découvrant les beautés et les dangers des forêts de Transylvanie, Alexander et Cara se révèlent l'un à l'autre et atteignent ensemble les frontières incertaines de la puissance et du crime. A Budapest, en fréquentant une branche de sa famille, des Souabes du Danube, Mathias Menegoz s'est intéressé aux communautés de la Mitteleuropa qui ont coexisté à l'ombre des empires. En Transylvanie, en croisant plus de carrioles tirées par des chevaux que de véhicules à moteur, il a eu l'impression de voyager plus loin dans le temps que dans l'espace. Après quelques mois de recherches à la bibliothèque nationale autrichienne, il avait les ingrédients d'un roman exotique à plusieurs titres : la Transylvanie historique est peu connue en occident. La Transylvanie féodale des années 1830 est très différente de l'occident des débuts de la révolution industrielle, des chemins de fer, des états-nations homogènes, des constitutions libérales. Loti a raconté l'Inde sans les Anglais ; Mathias Menegoz a voulu montrer la Transylvanie sans les vampires : bien plus complexe et belle que l'image imposée par un folklore galvaudé - et presque aussi étrange et violente. Il s'intéresse ici à la manière dont les mythes se cristallisent, au substrat sur lequel ils prospèrent plus qu'à un canon recyclé ad nauseam. Mathias Menegoz dit se sentir souvent mal à l'aise face à la modernité (en dehors du domaine scientifique) et angoissé par tout ce qui est perdu ou détruit au fil du temps. Ce n'est pas exactement de la nostalgie, plutôt une souffrance de voir le passé passer. Il explore cet état d'esprit à travers le personnage d'Alexander Korvanyi qui ne se sent pas condamné par l'Histoire en revendiquant ses droits de seigneur féodal en 1833. Loin des caricatures, l'auteur s'est interrogé sur l'esprit de noblesse, sur une noblesse d'action et de valeurs intériorisées, peut-être différente d'une noblesse légale ou conservée seulement à l'état de résidu mondain. Vu de notre époque, cet esprit de noblesse est aussi déconcertant que la pensée sauvage d'une tribu d'Amazonie... L'aventure se nourrit de conflits mais entre les époux Korvanyi et les Valaques le registre de la lutte des classes est évité tout comme celui, moins dépassé, du conflit communautaire. Il n'y a que des individus. Le bien et le mal sont à la portée de chacun, puissant ou faible, aussi Mathias Ménégoz préfère faire vivre ses héros plutôt que les juger. Il s'intéresse à l'action, à la dynamique des personnages engagés dans un conflit, à l'engrenage de leurs décisions et de leurs réactions, à l'impact glorieux ou tragique de quelques hommes et femmes forts de leurs certitudes, de leur volonté énergique, de leur intelligence, au milieu d'individus moins courageux qui doutent plus et espèrent plus vaguement, qui suivent ou sont emportés mais qui, parfois, sont capables de sursauts surprenants. Enfin, à travers ces aventures, il anime un refuge imaginaire, une vallée, un château au bord d'un lac entouré de montagnes couvertes de grandes forêts.
Titre Karpathia
EAN 9782818020760
ISBN 2818020761
Nom de la série
Auteur Menegoz Mathias
Editeur POL
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 20.5 cm
Largeur 14.2 cm
Poids 0.675 kg
Nombre de pages 697

Du même auteur