Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Découverte inopinée d'un vrai métier

  • Série :
  • Collection : Folio 2 euros
  • Éditeur : Gallimard
  • Paru le :

En stock

Habilité port gratuit**

2,00 €
2,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

Un écrivain de retour de voyage, raconte comment, s'étant assis à la terrasse parisienne d'un café du Boulevard de Strasbourg, il a fait la Découverte inopinée d'un vrai métier en observant un étrange personnage. Le soupçonnant tout d'abord d'être un inspecteur de police, il comprend finalement qu'il s'agit d'un voleur à la tire, et le suit dans ses opérations d'approche, compatissant sur un ton tragi-comique à ses efforts pour tenter d'accomplir ses forfaits, amusé par ses contorsions pour rester naturel et invisible, révolté lorsqu'il vole le portefeuille d'une pauvre dame. Jusqu'à ce que finalement le pickpocket finisse par le prendra pour cible ! Comment réagira l'écrivain, soudain sorti de son rôle d'observateur par le bandit ? Alors qu'elle déjeune dans une auberge, une dame assiste à une scène à la fois cocasse et pitoyable : l'un des clients, un vieillard, accable de sa conversation mondaine les paysans du cru, attablé devant leur chopine, qui se moquent en retour de lui, sans ménagement. Tout à coup, la dame le reconnaît le vieil homme, une ancienne vedette de théâtre, dont elle fut follement amoureuse dans son adolescence ; elle s'était même rendue à son domicile, prête à tout lui offrir, et il n'avait pas profité de la situation. En souvenir de cette Vieille dette, saura- t-elle redorer le blason de l'ancienne vedette ? Deux nouvelles loufoques et poignantes à la fois, pour découvrir, dans un registre surprenant, un grand écrivain allemand du XXe siècle.
Titre Découverte inopinée d'un vrai métier
EAN 9782070462674
ISBN 2070462675
Nom de la série
Sous-titre suivi de La vieille dette
Auteur Zweig Stefan
Editeur Gallimard
Format Petit format
Longueur 18 cm
Largeur 11 cm
Poids 0.085 kg
Date de parution 27 janvier 2016
Collection Folio 2 euros
Nombre de pages 128

Du même auteur