Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

La transplantation d'organes

Hors stock
Expédié sous 3 à 5 jours

Habilité port gratuit**

24,90 €
24,90 €

** Port gratuit à partir de 40€

Considérée comme la plus grande avancée thérapeutique du dernier tiers du XXe siècle, la transplantation d'organes pose un problème inédit. Avec le greffon , ou organe à transplanter, une nouvelle ressource sociale apparaît, ressource essentiellement produite par la mort. Du coup, la mort elle-même devient une ressource qu'il faut optimiser. La loi, les relations familiales et la technologie médicale y contribuent, mais sans parvenir à produire un volume suffisant de greffons. A la différence du plasma ou des gamètes, l'organe est incorporé et appartient à ce titre à la personne. Sous réserve de l'accord de celle-ci ou de sa famille. il peut certes passer d'un corps à un autre, mais sans jouir pour autant d'un statut juridique clair qui lui permettrait d'entrer de plain-pied dans le commerce social. Cette grande question contemporaine est pour la première fois abordée clans toutes ses dimensions par Philippe Steiner. La transplantation d'organes a déjà entraîné la transgression de deux frontières : celle de la vie et de la mort et celle de la peau. Elle suggère maintenant d'en franchir une troisième, celle du commerce marchand. Déjà l'Iran a légalisé la vente d'organes, et la Chine s'est faite exportatrice des greffons prélevés sur les condamnés à mort exécutés. La traversée de telles frontières politiques pose le problème de la commercialisation de l'humain et, au-delà, celui de notre humanité. En ce sens, la sociologie économique de la transplantation proposée par Philippe Steiner est une forme de l'anthropologie politique du monde contemporain.
Titre La transplantation d'organes
EAN 9782070127597
ISBN 207012759X
Sous-titre Un commerce nouveau entre les êtres humains
Auteur Steiner Philippe
Editeur Editions Gallimard
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 22.5 cm
Largeur 13.9 cm
Poids 0.37 kg
Date de parution 19 mars 2016
Collection Bibliothèque des Sciences Humaines
Nombre de pages 342

Du même auteur