Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Les erreurs stratégiques pendant le Première Guerre mondiale

  • Série :
  • Éditeur : ECONOMICA
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 10 à 15 jours

Habilité port gratuit**

20,90 €
20,90 €

** Port gratuit à partir de 40€

Certaines fautes de la Première Guerre mondiale résultent d'une incapacité à s'adapter à un univers transformé par la technologie. En effet, pour la première fois dans l'histoire, l'armement est un élément clé de la stratégie. Quelques clés sont essentielles. En 1914-1915, la mitrailleuse et les barbelés favorisent la défensive. En 1917-1918, les armes collectives portatives redonnent des possibilités à l'attaque, mais celle-ci reste handicapée par l'asymétrie des mobilités tactique et stratégique : l'exploitation des percées se révèle impossible parce que le fantassin et sa logistique ne peuvent rivaliser avec le transport stratégique par voie ferrée chez le défenseur. Durant chacune des quatre années de la guerre, chaque camp a une possibilité de victoire. Les occasions sont mal exploitées à cause de l'incompréhension de la nature de la guerre totale et industrielle. Ainsi, les stratégies sont purement militaires avec des horizons à court terme, quand il faut penser les facteurs politiques et raisonner en années. Les vertus des manoeuvres périphériques et de la temporisation sont alors ignorées. Comprendre la stratégie d'un camp permet de trouver celle que doit adopter l'autre camp. Ainsi, la base du plan Schlieffen n'est pas l'attaque à travers la Belgique, mais l'élimination de la France avant la Russie. La parade est une attitude défensive du côté français. Ou bien, en 1917, pour sauver son régime et la Russie, Kerensky doit faire le contraire de ce qu'attend Lénine.
Titre Les erreurs stratégiques pendant le Première Guerre mondiale
EAN 9782717861280
ISBN 2717861282
Nom de la série
Auteur Schnetzler Bernard
Editeur ECONOMICA
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 0 cm
Largeur 0 cm
Poids 0.1 kg
Date de parution 1 novembre 2011
Edition 3e édition
Nombre de pages 236

Du même auteur