Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

L'éther des physiciens existe-t-il ?

  • Éditeur : Ellipses Marketing
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 5 à 10 jours

Habilité port gratuit**

35,50 €
35,50 €

** Port gratuit à partir de 40€

Einstein avait cru pouvoir affirmer en 1938 : L'éther ne représente plus un milieu constitué par des particules. Son histoire, loin d'être finie, est continuée par la théorie de la relativité . En fait, il faudrait plutôt paraphraser Einstein, et dire, aujourd'hui : l'histoire de l'éther, loin d'être finie, se continue par les évolutions de la théorie de la relativité, de la théorie quantique des champs, du concept de dualité onde-corpuscule et peut-être par la théorie des cordes. En fait, l'histoire de l'hypothèse de l'éther se confond presque avec l'histoire de la physique. On a supposé l'existence d'un éther depuis l'Antiquité, mais les propriétés qu'on lui a attribuées ont beaucoup évolué avec le temps et les découvertes relatives, essentiellement, à la lumière et à l'électromagnétisme. Il faut insister immédiatement sur le fait que l'on doit historiquement prendre en compte plusieurs concepts d'éther et que lesdits concepts sont plus ou moins liés à ceux de vide et d'espace. De plus, la situation est compliquée par le fait que l'idée d'un éther omniprésent a pu naturellement se confondre avec celle de référentiel absolu permettant de décrire tous les mouvements des corps mobiles (y compris en rotation). Enfin, la recherche de l'origine de la gravitation a, elle aussi, fait appel à l'éther, si bien que la relativité générale, aujourd'hui, lie effectivement l'espace et la gravitation, le vide devenant matériel et la matière créant l'espace. L'éther existe-t-il ? Oui, répondent les physiciens aujourd'hui. Parmi eux, la plupart indiquent qu'en théorie quantique des champs, le vide, doté de propriétés spécifiques, constitue le support de toutes les interactions (sauf la gravitation) et qu'en conséquence, il peut être qualifié d'éther. D'autres vont plus loin ; ils réfutent le principe de localité de la relativité restreinte pour expliquer certaines expériences comme celle du choix retardé de Wheeler et considèrent comme possible un éther du type de celui de Lorentz. On trouvera dans le présent ouvrage une histoire abrégée des différents concepts d'éther illustrée par des extraits de quelques textes majeurs ainsi que par la reproduction de pages de titre des publications originales citées.
Titre L'éther des physiciens existe-t-il ?
EAN 9782729864187
ISBN 2729864180
Auteur Samueli Jean-Jacques
Editeur Ellipses Marketing
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 24 cm
Largeur 16.5 cm
Poids 0.73 kg
Nombre de pages 440

Du même auteur