Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Le legs d'Adam

  • Série :
  • Éditeur : Gallimard
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 3 à 5 jours

Habilité port gratuit**

21,50 €
21,50 €

** Port gratuit à partir de 40€

Par Caroline, Spécialiste en littérature
le 28 mars 2014
Caroline
Passeurs de mémoire

Quelle belle surprise que ce Legs d’Adam, premier roman d’Astrid Rosenfeld, sanctionné par un succès amplement mérité Outre-Rhin et dans bien d’autres pays européens.

En entremêlant deux histoires, deux destins hors du commun guidés par l’amour, la recherche identitaire et la volonté de transmission, l’auteur orchestre avec brio une narration romanesque sophistiquée, mais sans apprêt. Elle nous mène avec une cohérence lumineuse jusqu’au dénouement, où éclot avec une puissance tranquille et percutante la conclusion d’une odyssée, qui passe le relais à une autre, comme l’héritage le plus précieux. Legs qu’il importe de conserver et de poursuivre. Pourquoi écrit-on ? Telle est la question, courant comme un fil rouge dans toute l’œuvre, posée par Adam et Edward, son petit-neveu, devenu son légataire par les forces telluriques de l’Histoire et de la vie, et par la filiation.

« Commence-t-on à écrire parce qu’il y a quelqu’un à qui l’on veut tout raconter ? »

« Commence-t-on à raconter parce qu’il est insupportable de penser que tout va simplement disparaître ? »

Ecrit-on avant tout pour raconter l’amour? L’importance d’une rencontre ? Ou pour dénoncer une Humanité, capable de toutes les extrémités ? A toutes ces interrogations essentielles – qui pourraient à tort passer pour simplistes- nul cliché ni réponse définitive ou unique. Pour alimenter et vivifier ce récit dense et passionnant auscultant la complexité d’existences charriées dans le cours bouillonnant de l’Histoire, l’auteur fait montre d’une inventivité de ton, d’un décalage diablement original, qui –s’ils surprennent parfois- ne peuvent qu’embarquer le lecteur le plus réticent. Tendant parfois vers l’épopée héroïco-comique et le récit picaresque, oscillant entre tragédie et comédie, elle insuffle de la grandeur, de l’ironie et un humour salvateurs dans le désespoir le plus profond. En imposant sa patte et son talent, Astrid Rosenfeld fait de son premier roman un coup de maître, qui, par les thématiques véhiculées, n’est pas sans rappeler L’histoire de l’Amour de Nicole Krauss et se hisse à sa hauteur. On attend avec impatience la confirmation de cette grande réussite…

Berlin, 2004. Au moment même où sa vie personnelle le plonge dans le désarroi, le jeune Edward Cohen - propriétaire. d'une boutique de mode branchée - tombe sur des notes laissées par sou grand-oncle Adam. Ce dernier a dix-huit ans en 1938, et lorsque sa famille s'apprête enfin à quitter 1'Allemagne pour se réfugier en Angleterre, il rencontre Anna, une jeune fille qui incarne tout ce dont il a toujours rêvé. Quand cette dernière disparaît, il n'a alors d'autre choix que de partir à sa recherche, en Pologne... Car Adam est un rêveur, élevé par l'excentrique Edda Klingmann qui lui enseigne qu'il ne faut jamais avoir peur de rien. Il va jusqu'à échanger son identité, travailler pour un dignitaire SS, et pénétrer dans le ghetto de Varsovie pour essayer de retrouver Anna. Plus de soixante ans plus tard, Edward découvre non seulement le récit sidérant de la vie de ce grand-oncle à qui une ressemblance physique très forte le lie, mais aussi la force du passé. Tout comme le fait qu'une seule rencontre peut changer le cours d'une existence.
Titre Le legs d'Adam
EAN 9782070135912
ISBN 2070135913
Nom de la série
Auteur Rosenfeld Astrid
Editeur Gallimard
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 20.7 cm
Largeur 14 cm
Poids 0.416 kg
Nombre de pages 367

Du même auteur