Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Critique du fétiche capital

  • Éditeur : PUF
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Délai de disponibilité fournisseur à confirmer

Habilité port gratuit**

25,00 €
25,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

Dans le premier texte, Moishe Postone donne une définition du capitalisme dans laquelle le capital, et non les capitalistes, est le vrai sujet. Sous le capitalisme, la domination n’est donc pas concrète, mais abstraite. Le capitalisme n’est pas d’abord une forme d’exploitation, mais une aliénation de l’activité productive. Dans le mode de production capitaliste, cette activité s’est autonomisée : on produit non pour satisfaire les besoins, mais pour satisfaire la pulsion du capital à l’accumulation infinie. Dans les textes suivants, Postone propose une critique des formes de fausse conscience engendrées par le capitalisme, en se focalisant sur celles que l’on peut qualifier d’« anticapitalisme fétichisé ». Ainsi, il examine successivement la gauche pseudoradicale, sa sous-critique du capitalisme et son idéologie de la violence ; les antinomies de l’anti-impérialisme ; les relations entre la gauche et l’antisémitisme ; le nouvel antisémitisme lié à l’antisionisme ; la vision de la Shoah en fonction des mutations du capitalisme (de 1945 à nos jours) ; l’antisémitisme nazi. Bien sûr, les deux thèmes – capital et fausse conscience – sont liés puisqu’ils traitent des modes objectif et subjectif d’une seule et même réalité aliénée, le rapport social capitaliste.
Titre Critique du fétiche capital
EAN 9782130621201
ISBN 213062120X
Auteur Postone Moishe
Editeur PUF
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 20 cm
Largeur 13.5 cm
Poids 0.224 kg
Date de parution 25 septembre 2013
Nombre de pages 208