Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Certaines n'avaient jamais vu la mer

Hors stock
Expédié sous 3 à 5 jours

Habilité port gratuit**

15,00 €
15,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

Par Caroline, Spécialiste en littérature
le 1 octobre 2012
Caroline
Julie Otsuka s'inspire d'un fait historique méconnu. Au début du XXième siècle, de nombreuses Japonaises ont rejoint l'Amérique et sa culture aux antipodes de la leur pour épouser des compatriotes immigrés, qu'elles n'ont jamais rencontré. La narration au "nous" embrasse sans pathos mais avec force, tel un choeur antique, le destin de ces jeunes femmes qui, après une très éprouvante traversée du Pacifique, vont connaître désillusions et avanies. Vont être détaillés le désenchantement de la rencontre avec le mari, le difficile apprentissage d'une langue étrangère, des conditions de travail et de vie précaires, l'intégration de leurs enfants au prix de leurs origines, et la réaction des autochtones allant jusqu'au rejet pur et simple. Ces nombreuses voix seront tragiquement éteintes par la guerre et vite oubliées, comme si elles n'avaient jamais existé... Un magnifique texte, poignant et poétique.
Nous sommes en 1919. Un bateau quitte l'Empire du Levant avec à son bord plusieurs dizaines de jeunes femmes promises à des Japonais travaillant aux Etats-Unis, toutes mariées par procuration. C'est après une éprouvante traversée de l'Océan pacifique qu'elles rencontrent pour la première fois à San Francisco leurs futurs maris. Celui pour lequel elles ont tout abandonné. Celui auquel elles ont tant rêvé. Celui qui va tant les décevoir. A la façon d'un choeur antique, leurs voix se lèvent et racontent leurs misérables vies d'exilées... leurs nuits de noces, souvent brutales, leurs rudes journées de travail dans les champs, leurs combats pour apprivoiser une langue inconnue, la naissance de leurs enfants, l'humiliation des Blancs... Une véritable clameur jusqu'au silence de la guerre et l'internement dans les camps de concentration - l'Etat considère tout Japonais vivant en Amérique comme traître. Bientôt, l'oubli emporte tout, comme si elles, leurs époux et leurs progénitures n'avaient jamais existé.
Titre Certaines n'avaient jamais vu la mer
EAN 9782752906700
ISBN 2752906705
Auteur Otsuka Julie
Editeur Editions Phébus
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 21 cm
Largeur 14.2 cm
Poids 0.182 kg
Langue originale Non
Nom du traducteur Chichereau Carine
Collection Littérature étrangère
Nombre de pages 142

Du même auteur

A voir...

Produits fréquemment achetés ensemble

Prix des 3 livres 62,45 €