Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

44 Scotland Street

Non disponible provisoirement

Habilité port gratuit**

8,10 €
8,10 €

** Port gratuit à partir de 40€

Par Caroline, Spécialiste en littérature
le 1 août 2012
Caroline
Dans la lignée des Chroniques de San Francisco

Avec ce volume inaugural extrêmement réjouissant et haut en couleurs, Alexander Mc Call Smith s’inscrit dans la lignée des Chroniques de San Francisco d’Amistead Maupin et renoue avec la tradition du roman-feuilleton. La recette porte ses fruits, on suit avec un grand plaisir les scènes qui s’enchaînent sans temps mort et la vie mouvementée des personnages typés, qui, se dessinant au fur et à mesure, ne peuvent que susciter des sentiments forts chez le lecteur. Il est impossible de quitter ce livre irrésistible de drôlerie qui ménage de nombreux rebondissements. En outre, au-delà de leur apparente légèreté, ces tranches de vie sont aussi l’occasion de brosser un tableau d’Edimbourg et d’aborder des questions intéressantes. Vivement la suite !

Quand la jeune Pat pousse la porte du 44 Scotland Street, elle espère bien prendre un nouveau départ. Entre son colocataire, un beau gosse insupportable et terriblement séduisant, et son excentrique voisine de palier, Domenica, la voilà entraînée dans une nouvelle vie au cœur de l'Edimbourg bohème. Son travail à la galerie Something Special s'annonce pourtant un peu morne. Sauf que Pat découvre au fond de l'obscur endroit un tableau qui pourrait bien valoir son pesant d'or et transformer sa vie ! D'abord publiées sous la forme d'un roman-feuilleton, ces chroniques d'Alexander McCall Smith brossent avec humour et tendresse la société d'Edimbourg et composent, entre chassés-croisés amoureux et intrigues haletantes, une savoureuse galerie de portraits.
Titre 44 Scotland Street
EAN 9782264047595
ISBN 2264047598
Nom de la série Les Chroniques d'Edimbourg
Auteur McCall Smith Alexander
Editeur 10/18
Format Petit format
Longueur 17.8 cm
Largeur 10.9 cm
Poids 0.27 kg
Langue originale Non
Nom du traducteur Kern Elizabeth
Collection Domaine étranger
Nombre de pages 413

Du même auteur