Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Dans la cité engloutie

  • Éditeur : Jacqueline Chambon Editions
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

23,50 €
23,50 €

** Port gratuit à partir de 40€

Dans la cité engloutie est une chronique personnelle et familiale, un regard, entre Tchekhov, Proust et Durrell, sur la société majorquine, mais surtout le portrait d’une ville, Palma, née dans cette Méditerranée où se croisent l’Occident et l’Orient, et empreinte de ce fatalisme méditerranéen sans lequel on ne peut comprendre sa distance souvent ambiguë à l’Histoire et surtout à l’Histoire de l’Espagne. Palma fut une terre d’exil qui accueillit tour à tour les persécutés et les persécuteurs de la Seconde Guerre mondiale, sans états d’âme. Habitués à recevoir des princes russes d’opérette et de vrais aventuriers déguisés en aristocrates, les Majorquins considèrent que chacun a le droit de jeter un voile sur son passé, d’où le halo de mystère qui entoure chaque personnage des romans de Llop. Parce que son matériau est déjà pure fiction, le récit ne peut qu’engendrer d’autres récits sans jamais avoir à prétendre à une quelconque réalité objective des faits racontés. Dans ce livre nous voyons l’enfant Llop, né dans une famille bourgeoise et libérale, regarder d’un air rêveur ces adultes qui lui semblent aussi énigmatiques que les héros des livres qu’il lit. Et nous le voyons parcourir, en donnant la main à son père, un général mélancolique, ou à sa mère, si belle, une ville quadrillée par les maisons familiales qui sont autant de cavernes fabuleuses pleines d’objets bizarres et riches en rituels étranges. Puis ce sont les acteurs de la vie mondaine et intellectuelle majorquine, et en premier lieu les poètes, qui deviennent objets de fascination pour l’adolescent qui se voit déjà comme un futur écrivain. Et derrière tout cela, il y a la mer, son omniprésence, frontière qui éloigne, qui enferme et contribue à créer un intolérable sentiment d’étouffement. Mais c’est aussi précisément parce qu’elle isole que l’île attire tant d’étrangers prestigieux, d’Albert Camus à Gertrude Stein ou Juan Miró en passant par Jean Seberg et Ava Gardner, ou encore la vie flotte américaine qui apporte son lot de disques de jazz et de Lou Reed. Si tout continental considère les îles comme une promesse de paradis, une maquette du paradis, dira Llop, la mémoire familiale et personnelle de l’écrivain permet au lecteur de s’immerger dans un territoire secret rongé par la nostalgie, probablement parce qu’il n’existe de paradis que perdus. Ce livre exceptionnel dont le personnage est une île a été unanimement salué par la critique espagnole.
Titre Dans la cité engloutie
EAN 9782330015237
ISBN 2330015239
Auteur Llop José Carlos
Editeur Jacqueline Chambon Editions
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 22.4 cm
Largeur 14.4 cm
Poids 0.435 kg
Langue originale Non
Nom du traducteur Saint-Lu Jean-Marie
Nombre de pages 320

Du même auteur