Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Sur les eaux noires du fleuve

  • Collection : FICTION
  • Éditeur : DON QUICHOTTE
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

20,00 €
20,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

Là où tout a commencé Peu avant l’élection présidentielle, le gouvernement a rompu les négociations avec les FARC et celles-ci ont enlevé I. Betancourt. En coulisses, politiques, cadres de l’armée et grands industriels colombiens manoeuvrent pour éradiquer la plus vieille guérilla d’Amérique latine, grâce au matériel militaire fourni par les États-Unis et à une désinformation via les médias dominants, qui présentent les FARC comme un simple cartel de drogue et taisent les massacres perpétrés par les paramilitaires, avec la complicité de l’armée, et la contestation sociale dans ce pays où misère et violence explosent. Car, en Colombie, prendre les armes, d’un côté ou de l’autre, est souvent la seule façon d’échapper à la pauvreté. À Vistabonita, village au coeur de la jungle colombienne, paysans et cultivateurs de coca s’accommodent de la présence des farianos, qui ont repris le contrôle des territoires autrefois sous la coupe des paramilitaires. Dans cette région isolée, les FARC suppléent au gouvernement et récoltent l’impôt. Les comandantes Olga, dont l’ex-compagnon guérillero a péri les armes à la main, et Demetrio gèrent la vie d’un de ces camps de subversivos en perpétuel mouvement. Hermanito, ancien militant communiste pour qui l’adaptation à la vie militaire n’a pas été sans peine, Zorani, l’infirmière, Milena, Jairo et les autres y poursuivent le combat au nom de la justice sociale, sans oublier de vivre, de rire, de s’aimer. Au village, certains habitants ont fraternisé avec la guérilla, comme Estefania, l’institutrice, ou Camilo et Juan Carlos, deux jeunes campaneros acquis à la révolution. Manuel le raspachine cultive quant à lui la coca sans trop se soucier de savoir à qui le trafic profite : il est amoureux de Jenny, qui a troqué son balai et une vie de misère contre une kalachnikov et la cause du peuple. Or la guerre les rattrape le jour où les paracos, avec la complicité de l’armée et de l’État, décident de reconquérir la région, à commencer par ce pueblo stratégique. La suite de l’histoire, seules ces pages nous la raconte, car la presse, complice par idéologie ou ignorante par confort, ne la rapportera jamais. « Heureusement [ ], nous nageons là en pleine fiction. [ ] Tout ceci n’est qu’un roman. »
Titre Sur les eaux noires du fleuve
EAN 9782359491012
ISBN 2359491015
Auteur Lemoine Maurice
Editeur DON QUICHOTTE
Format Grand format
Longueur 20.5 cm
Largeur 14 cm
Poids 0.454 kg
Date de parution 15 mars 2016
Collection FICTION
Nombre de pages 474

Du même auteur