Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Zombie une fable anthropologique

  • Série :
  • Collection : L'OEIL DU CINEMA
  • Éditeur : PRESSES UNIVERSITAIRES DE PARIS OUEST
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

23,00 €
23,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

Cet ouvrage propose une lecture esthétique du zombie au cinéma. Hypothèse : ce motif est un instrument de refonte pour la plupart des représentations - tous savoirs, images et imaginaires entrelacés - à partir desquelles l'homme a fondamentalement trouvé à être pensé, jaugé ou mesuré, bref, construit. De là, sans doute, sa force anthropologique. Parmi d'autres toujours possibles, quatre pistes sont ici privilégiées, qui dressent autant de trames constitutives du motif filmique, en d'autres termes, autant de sources théoriques ou figuratives commuées en substrats de composition. La voie de l'écorché est suivie en premier lieu, Romero (et consorts) renouant sans conteste avec l'iconographie anatomique du XVIe siècle (celle de Vésale, exemplairement). Cependant, glissant entre les médiums, l'écorché quitte la description anatomique au bénéfice d'une fiction anatomique (elle-même inscrite sur fond de scène utopique, au sens strict : Thomas More, Louis Marin). Or, une telle fiction d'affranchissement du corps vis-à-vis de la loi des organes n'est pas sans précédent : Gilles Deleuze et Félix Guattari en ont esquissé le principe par le biais du concept de corps sans organes ; dans ce contexte, on entreprend de montrer comment le motif du zombie permet de (re)spécifier le concept, c'est-à-dire, de faire valoir ce qu'il apporte au concept - rien de moins. Une troisième piste fondamentale au regard de la pensée de l'homme, depuis Descartes, Vaucanson ou La Mettrie notamment, est celle de l'automate dont le zombie associe, en l'occurrence, les versants mécanique et psychique. Afin de ressaisir un tel agencement, il faut se pencher sur ce qui lie les oeuvres de Jacques Vaucanson et de Jean-Martin Charcot, en imaginant qu'un même rêve - par-delà la dissemblance de leurs projets respectifs - circule entre le fabricant d'automates et le médecin de la Salpêtrière. Enfin, le dernier chemin emprunté est celui des Vanités. Car non seulement le cadavre hurlant jeté à la face du spectateur crie memento mori, mais en outre, la figuration du zombie compose volontiers avec le crâne (ou autre élément squelettique), la bougie, l'horloge, le coquillage, l'instrument de musique... et jusqu'à l'aliment pourri...
Titre Zombie une fable anthropologique
EAN 9782840161998
ISBN 2840161990
Nom de la série
Auteur Le Maitre Barbara
Editeur PRESSES UNIVERSITAIRES DE PARIS OUEST
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 21 cm
Largeur 15.2 cm
Poids 0.293 kg
Date de parution 27 janvier 2016
Collection L'OEIL DU CINEMA
Nombre de pages 250