Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Le monde des tracteurs

  • Éditeur : Art et Images
  • Présentation : Relié
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 3 à 5 jours

Habilité port gratuit**

19,95 €
19,95 €

** Port gratuit à partir de 40€

Les premières machines agricoles motorisées, au début des années 1800, furent des moteurs portatifs, sous la forme d'engins à vapeur sur roues pouvant actionner des outils agricoles mécaniques grâce à des courroies. Vers 1850, les premiers véhicules de traction furent développés selon ce principe et largement adoptés dans l'agriculture. Lorsque la nature du sol le permettait, comme aux Etats-Unis, une charrue était directement fixée sur ces tracteurs, mais partout ailleurs, en particulier au Royaume-Uni, la charrue était tractée par câbles. Les engins agricoles à vapeur restèrent en usage jusqu'au XXe siècle, lorsque les moteurs à combustion interne devinrent suffisamment fiables. En 1892, John Froelich construisit le premier tracteur équipé d'un moteur à essence à Clayton County, dans l'Iowa. Il n'en vendit que deux et il fallut attendre 1911, quand la Twin City Traction Engine Company développa un projet de ce type, pour qu'il rencontre le succès. En Angleterre, la première vente de tracteur enregistrée en 1897 concerne l'engin à huile Hornsby-Ackroyd Patent Safety Oil Traction. Mais le premier qui suscita un succès commercial fut l'Ivel à trois roues, lancé en 1902 par Dan Albone. En 1908, la Saunderson Tractor and Implement Co. de Bedford introduisit un véhicule à quatre roues, et devint à cette époque le plus important fabricant de tracteurs hors des Etats-Unis. Les tracteurs munis de moteurs à essence furent d'abord peu populaires, mais cela changea à partir des années 1910, lorsqu'ils devinrent plus petits et plus abordables. Henry Ford introduisit le Fordson, le premier produit en grande série à partir de 1917, présentant une construction modulaire monobloc. En l'absence de châssis, le moteur et le bloc arrière conjoints formaient une unité autoportante. Il était produit aux Etats-Unis, en Irlande, en Angleterre et en Russie et à partir de 1923, il représenta 77 % du marché américain. Dans les années 1920, les moteurs à essence devinrent la norme sur les tracteurs. L'ancien tracteur agricole est un véhicule basique, ouvert, avec deux grandes roues motrices sur un essieu, et légèrement à l'arrière au centre un unique siège et un volant. Le moteur est placé devant le conducteur et surmonte deux roues directrices. Cette configuration simple n'a pas changé pendant de nombreuses années, mais désormais, presque tous les modèles modernes sont munis de cabines fermées, pour la sécurité et le confort du conducteur. Avant l'invention par Harry Ferguson de l'attelage trois-points, les charrues et autres outils étaient reliés par des barres d'attelage ou des systèmes adaptés. Récemment, le brevet de Bobcat pour son chargeur frontal ayant expiré, les tracteurs compacts sont désormais équipés de ce type de chargeurs rapides à fixer. Les tracteurs agricoles plus grands comprennent des véhicules articulés à un ou deux moteurs, et actionnés au moyen de systèmes hydrauliques. Au début du XXIe siècle, les tracteurs articulés ou non articulés à direction assistée et largeur de voie réglable ont largement supplanté le Caterpillar à deux chenilles dans l'agriculture, et présentent peu de ressemblance avec leurs ancêtres.
Titre Le monde des tracteurs
EAN 9782913952522
ISBN 2913952525
Auteur Henshaw Peter
Editeur Art et Images
Présentation Relié
Format Grand format
Longueur 21.2 cm
Largeur 20.8 cm
Poids 0.865 kg
Langue originale Non
Nom du traducteur Boissoudy Cosima de
Nombre de pages 256

Du même auteur