Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

La déesse des petites victoires

  • Éditeur : Editions Anne Carrière
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

24,95 €
24,95 €

** Port gratuit à partir de 40€

Par Caroline, Spécialiste en littérature
le 9 octobre 2012
Caroline

Yannick Grannec nous offre un premier roman ambitieux et foisonnant, une ample plongée romanesque dans la vie d'Adèle et de Kurt Gödel. Ce dernier, figure légendaire des mathématiques, personnalité aussi fascinante qu'hermétique et dévorée par la paranoïa était un ami d'Albert Einstein. Dans un dialogue touchant de plus en plus à l'intime, Adèle, devenue veuve, se dévoile peu à peu à une jeune documentaliste chargée de récupérer les archives du savant. Elle retrace leur couple atypique - en mettant à nu ses rouages- et leur incroyable parcours, ancrés dans un XXième siècle mouvementé, de la Vienne bouillonnante des années 30 jusqu'au Princeton d'après-guerre. Réflexion sur le génie, la connaissance et la folie, il s'agit avant tout de la retranscription d' une histoire d'amour tourmentée, mais insubmersible, mettant en présence deux personnalités hautement dissemblables : "un homme qui ne savait pas vivre" et "une femme qui ne savait qu'aimer". Equation difficile, pour ne pas dire insoluble... Qui fournit la matière, en tout cas, d'un livre aussi passionnant qu'instructif. Magistral !

Université de Princeton, 1980. Anna Roth, jeune documentaliste sans ambition, se voit confier la tâche de récupérer les archives de Kurt Gödel, le plus fascinant et hermétique mathématicien du XXe siècle.Sa mission consiste à apprivoiser la veuve du grand homme, une mégère notoire qui semble exercer une vengeance tardive contre l’establishment en refusant de céder les documents d’une incommensurable valeur scientifique.Dès la première rencontre, Adèle voit clair dans le jeu d’Anna. Contre toute attente, elle ne la rejette pas mais impose ses règles. La vieille femme sait qu’elle va bientôt mourir, et il lui reste une histoire à raconter, une histoire que personne n’a jamais voulu entendre. De la Vienne flamboyante des années 1930 au Princeton de l’après-guerre ; de l’Anschluss au maccarthysme ; de la fin de l’idéal positiviste à l’avènement de l’arme nucléaire, Anna découvre l’épopée d’un génie qui ne savait pas vivre et d’une femme qui ne savait qu’aimer.Albert Einstein aimait à dire : « Je ne vais à mon bureau que pour avoir le privilège de rentrer à pied avec Kurt Gödel. » Cet homme, peu connu des profanes, a eu une vie de légende : à la fois dieu vivant de l’Olympe que représentait Princeton après la guerre et mortel affligé par les pires désordres de la folie. Yannick Grannec a réussi, dans ce premier roman, le tour de force de tisser une grande fresque sur le XXe siècle, une ode au génie humain et un roman profond sur la fonction de l’amour et la finalité de l’existence.
Titre La déesse des petites victoires
EAN 9782843376665
ISBN 284337666X
Auteur Grannec Yannick
Editeur Editions Anne Carrière
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 20.6 cm
Largeur 14.3 cm
Poids 0.46 kg
Nombre de pages 468

Du même auteur