Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Cosima, femme électrique

  • Éditeur : Philippe Rey
  • Présentation : Boîte
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

16,00 €
16,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

Dans ce livre, Cosima Wagner raconte sa vie, avec les paroles de Christophe Fiat, comme en voix off. Fille de Franz Liszt et épouse de Richard Wagner, femme adultère et mère de famille hantée par la mort, Cosima joue un rôle déterminant auprès de Wagner, inspirant, encourageant, organisant la vie du compositeur dont elle a compris, avant tout le monde, l’ampleur du génie. Sous la plume de Christophe Fiat elle apparaît comme le modèle même de la femme émancipée du début du XXe siècle, une héroïne de notre temps. Elle se sent à l’étroit dans sa vie domestique, va au bout de sa passion, dirige avec poigne le festival de Bayreuth, première industrie culturelle de l’histoire, jusqu’en 1930, année de son décès, et mêle son destin au devenir artistique, intellectuel et politique de l’Europe, dans son versant le plus flamboyant comme le plus tragique. L’histoire s’achève après Cosima, avec le sombre destin de Bayreuth et de la famille Wagner pendant la Seconde Guerre mondiale. L’auteur convoque dans les toutes dernières pages du livre, l’inoubliable film de Visconti, Ludwig ou le Crépuscule des dieux, que Cosima, sous les traits de Silvana Mangano, traverse comme un soleil noir. Ni biographie, ni essai, ce roman sérieusement documenté est un hommage à l’énergie d’une femme « électrique ». Un hommage mais qui n’occulte pas les parts d’ombre de Cosima, dont un antisémitisme féroce. Christophe Fiat – l’une des voix les plus singulières de la littérature contemporaine – prolonge ainsi son univers fait de fascination et de relecture des grands mythes du XXe siècle.
Titre Cosima, femme électrique
EAN 9782848762944
ISBN 2848762949
Auteur Fiat Christophe
Editeur Philippe Rey
Présentation Boîte
Format Grand format
Longueur 22 cm
Largeur 14.5 cm
Poids 0.258 kg
Nombre de pages 170

Du même auteur