Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

La crise des identités

  • Éditeur : Presses Universitaires de France - PUF
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

25,00 €
25,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

L'ouvrage dresse un bilan des changements intervenus dans la société française, depuis les années 1960, en matière de vie privée, de vie de travail et de croyances symboliques (religion, politique, etc.). Il les rattache à trois processus ayant connu, dans la dernière période, des développements significatifs : le processus d'émancipation des femmes, le processus de rationalisation économique et le processus de privatisation des croyances. il en propose l'interprétation suivante : les formes antérieures d'identification des individus (culturelles, statutaires...) ont perdu leur légitimité et les formes nouvelles (réflexives, narratives...) ne sont pas encore pleinement constituées ni reconnues. Ce constat de crise est lié à une conjoncture économique, politique et symbolique particulière : globalisation des échanges et montée d'une nouvelle économie, remise en cause des Etats-nations et effondrement du communisme réel , diversification des formes de vie privée et de rapports entre les sexes. Cette conjoncture tend à exacerber les questions identitaires et à multiplier les crises existentielles. Ces difficultés à se définir soi-même et à définir les autres, à faire des projets et à les faire reconnaître, à mettre en mots les trajectoires personnelles et les histoires collectives s'expliquent par la traversée d'une phase critique de la dynamique des sociétés modernes, déjà bien repérée par Max Weber, il y a près d'un siècle : celle au cours de laquelle les identifications défensives, de type communautaire , bloquent l'émergence d'identifications constructives mais incertaines, de type sociétaire . Qu'il s'agisse des notions de sujet apprenant à l'école ou de compétence dans l'entreprise, de révélation amoureuse dans la vie privée ou d'engagement authentique dans la vie publique, ces nouveaux modèles d'individualité se heurtent à la montée de crises identitaires particulièrement aiguës.
Titre La crise des identités
EAN 9782130583653
ISBN 2130583659
Sous-titre L'interprétation d'une mutation
Auteur Dubar Claude
Editeur Presses Universitaires de France - PUF
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 21.7 cm
Largeur 15 cm
Poids 0.356 kg
Edition 4e édition
Nombre de pages 239

Du même auteur