Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Mao, sa cour et ses complots

  • Éditeur : Fayard
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

28,05 €
28,05 €

** Port gratuit à partir de 40€

En 1949, après leur victoire militaire, les dirigeants communistes s'installent dans une dépendance du palais impérial de Pékin, et y aménagent un vaste ensemble résidentiel et administratif entouré de longs murs rouges. Quelques centaines d'entre eux, avec leurs collaborateurs et leurs familles, y cohabitent, à l'abri des regards, jouissant de conditions de vie exceptionnelles : nourriture abondante, fêtes et loisirs. Grands hôtels, résidences de luxe et plages privées sont à leur disposition pour profiter de leurs vacances et cacher leurs débats et leurs transgressions. Pendant ce temps, le pays subit les effets d'une domination totalitaire, d'une socialisation largement inefficace, d'une effroyable famine, puis de la Révolution culturelle et de ses luttes de factions. C'est qu'un fossé à la fois politique et humain s'est creusé entre Mao, de plus en plus isolé par ses échecs et ses dérives privées, et des collègues toujours plus pragmatiques et intéressés, caste qui finira par s'imposer après sa mort. Jean-Luc Domenach nous révèle la trame non seulement politique, mais humaine et sociale de cette histoire tragique traversée par l'élite des Murs rouges. En montrant l'imbrication entre l'obsession pour le pouvoir, la soif des plaisirs et le poids des relations personnelles, il bouleverse notre regard sur le totalitarisme version chinoise. Et l'on découvre que les protagonistes de cette terrible histoire sont les parents des dirigeants actuels ; un passé qui engage donc notre avenir.
Titre Mao, sa cour et ses complots
EAN 9782213661742
ISBN 2213661741
Sous-titre Derrière les Murs rouges
Auteur Domenach Jean-Luc
Editeur Fayard
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 23.5 cm
Largeur 15.3 cm
Poids 0.846 kg
Date de parution 31 octobre 2012
Nombre de pages 568

Du même auteur