Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Marcel Proust

  • Éditeur : COEDITION ARCHIMBAUD/EVEN & ARTS/RIVENEUVE
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

53,70 €
53,70 €

** Port gratuit à partir de 40€

Aux antipodes du caractère élitiste et fermé que l'on prête à A la recherche du temps perdu, son auteur était curieux, ouvert au modernisme technologique et aux nouveautés artistiques. Ses goûts musicaux sont une illustration frappante de ce caractère engagé, voire passionné, auquel s'ajoute une versatilité typiquement proustienne. Ce sont ces différentes facettes de la personnalité de Marcel Proust vis-à-vis des musiques qu'il aima, puis n'aima plus, que ce livre et ses disques entendent retracer par les notes et par les mots. Vingt romanciers, professeurs, journalistes, chroniqueurs, critiques, musicologues, compositeurs, musiciens ou comédiens, - tous en affinité forte avec Marcel Proust - ont ainsi signé un article liant l'écrivain à la musique. Si Jean-Jacques Nattiez et Pierre Boulez évoquent les points de rencontre avec Wagner, Luc Fraisse explique en quoi Schopenhauer et Bergson apportent leur contribution dans la construction des auditions musicales de la Recherche. Evelyne Bloch-Dano et Benoît Duteurtre analysent l'impact de la musique sur Proust à travers deux personnes qui marquèrent sa vie, sa mère et Reynaldo Hahn. La difficulté de l'interprétation en tant que lien musical avec Proust auteur ou en référence avec Proust auditeur est le sujet choisi par le comédien Didier Sandre et la pianiste Anne Queffélec. Si la sonate de Vinteuil - incontournable dans un tel ouvrage - est abordée par Raphaël Enthoven et Kazuyoshi Yoshikawa, c'est Vinteuil et l'orgue qui sont évoqués par Jean-Michel Verneiges. William C Carter parle de Proust et le music-hall, Myriam Chimènes fait un parallèle saisissant entre Madame de Saint-Marceaux et Madame Verdurin. Toutefois, si Hubert Haddad, Martin Kaltenecker, Mireille Naturel et Nicolas Southon font l'éloge d'un amateur éclairé, quasi musicologue, Jacques Drillon et Jean-Louis Ezine pensent que Proust a tout réussi, sauf la musique. Enfin James Connelly et Gérard Pesson établissent un pont entre les écrits et la musique en expliquant et commentant le choix des compositeurs et des oeuvres enregistrées sur les deux disques insérés dans l'ouvrage. Eclectique et versatile, Proust écouta un large spectre de musiques que reconstituent les oeuvres instrumentales enregistrées par le trio George Sand, deux mélodrames de Reynaldo Hahn dits par Caroline Gautier, des mélodies françaises chantées par le baryton Didier Henry et accompagnées au piano par Anne-Lise Gastaldi, et trois chansons légères interprétées par Juliette avec le pianiste Benoît Urbain. Beethoven, Chopin, Debussy, Delafosse, Fauré, Fragson, Franck, Guilbert, Hahn, Holmès, Massenet, Mayol, Pesson, Polignac, Ravel, Saint-Saëns, Schubert, Schumann et Wagner sont au menu des deux disques de l'ouvrage. En près de deux heures, l'auditeur va ainsi dérouler un fil musical, à l'unisson avec le fil d'or à travers mon oeuvre dont parle Marcel Proust, pour qualifier la musique dans A la recherche du temps perdu.
Titre Marcel Proust
EAN 9782360131242
ISBN 2360131242
Matériel d'accompagnement CD audio
Sous-titre Une vie en musiques
Auteur Chimènes Myriam, Collectif , Bloch-Dano Evelyne, Boulez Pierre, Carter William C
Editeur COEDITION ARCHIMBAUD/EVEN & ARTS/RIVENEUVE
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 25.3 cm
Largeur 20.2 cm
Poids 0.775 kg
Date de parution 18 octobre 2012
Nombre de pages 240