Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Bonita Avenue

  • Éditeur : Actes Sud Editions
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

23,80 €
23,80 €

** Port gratuit à partir de 40€

L’histoire se passe à Enschedé, une ville moyenne dans l’est des Pays-Bas, à la frontière allemande, aux environs de Bruxelles, en Californie, puis en France. Aaron et Joni, une jolie étudiante en gestion aussi intelligente que peu scrupuleuse, semblent vivre heureux ensemble mais ils ont un secret : pour arrondir leurs fins de mois, ils ont créé un site Internet de photos pornographiques pour lesquelles Joni pose complaisamment. Mais ce qui a commencé comme un jeu interdit et excitant leur échappe assez vite : ils gagnent beaucoup d’argent et s’efforcent de le dissimuler à leur famille. Pourtant Sigérius, le père de Joni, qui surfe pendant des heures sur des sites pornos, se doute de quelque chose, malgré les divers travestissements qu’emploie sa fille quand elle pose sous le nom de Linda. Aaron de son côté se sent de plus en plus coupable vis-à-vis de son beau-père qu’il admire éperdument, à la fois comme homme de science et comme judoka (Sigérius est un mathématicien de génie, recteur de l’université pour laquelle travaille Aaron et futur ministre de la recherche). Mais Sigérius n’est pas non plus aussi respectable qu’il en a l’air ; il entretient une liaison secrète avec une étudiante. A la faveur d’un terrible événement extérieur, tous ces faux-semblants vont éclater. En 2000, une fabrique de feux d’artifices qui n’observait aucune règle de sécurité explose, entraînant la destruction de tout un quartier d’Enschedé et la mort de dizaines de personnes. Toute la famille est alors dispersée : Joni quitte Aaron et part travailler chez Mc Kinsez en Amérique avec son nouvel amant, Aaron est interné dans une institution psychiatrique, Sigérius, devenu secrétaire d’Etat, se suicide quant à lui quelques mois plus tard. C’est seulement en 2008, alors qu’il végète comme photographe scolaire à Bruxelles, qu’Aaron finit par apprendre, totalement par hasard et donc sept ans plus tard, le suicide de son beau-père. Cette nouvelle provoque chez lui une nouvelle crise qui va le mener à renouer avec Joni qui entre-temps, et quelques amants plus tard, est devenue multimilliardaire, grâce à une société qui exploite et produit des sites pornographiques. Bonita Avenue est une révélation, un texte qu’on ne peut pas lâcher, fluide et passionnant, intelligent. Un livre dont le récit est très ingénieusement construit. L’histoire se passe à différentes époques mais ne perd jamais le lecteur. Il y a plusieurs narrateurs, plusieurs points de vue : celui d’Aaron, celui de Sigérius puis celui du fils de Sigérius. Acuité de l’observation psychologique et sociale, précision inventive des scènes et des dialogues, art du roman étonnant chez un auteur qui débute et hyperréalisme associé à tous les ingrédients du roman noir, Bonita Avenue a l’étoffe d’un véritable best-seller.
Titre Bonita Avenue
EAN 9782330014179
ISBN 233001417X
Auteur Buwalda Peter
Editeur Actes Sud Editions
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 24 cm
Largeur 14.4 cm
Poids 0.624 kg
Langue originale Non
Nom du traducteur Ounanian Arlette
Nombre de pages 480