Ouvert du lundi au samedi
de 9h30 à 18h30
En détail...

Au coeur des autres

  • Série :
  • Éditeur : SCIENCES HUMAIN
  • Présentation : Broché
  • Paru le :

Hors stock
Expédié sous 2 à 3 jours

Habilité port gratuit**

12,00 €
12,00 €

** Port gratuit à partir de 40€

Une fillette meurt sous les coups de son beau-père après des années de calvaire. Ils sont tous les trois mineurs, le plus jeune n’a pas 14 ans et un visage d’ange, il est en larmes, le juge vient d’ordonner leur mise en examen pour viol sur mineure de moins de 15 ans. Ces histoires font régulièrement les gros titres des journaux, ou la rubrique des faits divers. À chaque fois, un cri d’indignation s’empare de l’opinion publique. Comment a-t-on pu laisser faire ça ? Que fait la protection de l’enfance ? Je travaille pour la protection de l’enfance depuis bientôt 15 ans. Des situations dramatiques, parfois sordides, j’en ai connu quelques-unes, elles font partie de notre univers professionnel. Ce sont les risques du métier. Mais celui-ci est surtout fait de petites choses. C’est un art du quotidien qui s’apprend au plus près des personnes, loin du regard de tous, dans les banalités d’une rencontre, dans les pépites d’une parole. On accuse souvent les travailleurs sociaux de ne pas avoir vu, malheureusement c’est parfois vrai. Il nous arrive d’être aveugles, il nous arrive même de détourner le regard. Mais c’est peut-être parce que tous les jours nous regardons en face ce que plus personne ne veut voir, la face cachée de notre société, la souffrance sous toutes ses formes : la misère, la maltraitance, l’isolement, l’exclusion, la violence conjugale, la maladie Non seulement nous regardons la souffrance dans les yeux mais nous essayons d’y déceler une raison d’y croire. Et c’est généralement là que pour nous tout commence, sans espoir démesuré mais avec la conviction profonde de pouvoir être utiles. Les éducateurs ne peuvent pas tout, mais ils doivent essayer. Beaucoup de professions partagent cette promiscuité avec la souffrance ordinaire, les médecins, les policiers, les pompiers mais peu, je crois, la vivent comme nous, de l’intérieur, au sein même des familles, en franchissant les frontières de l’intime. J’ai passé des heures chez les personnes, assis autour de la table du salon à les écouter, un café à la main, debout dans la cuisine à tenter d’apaiser des conflits conjugaux. J’ai maîtrisé un adolescent en crise dans le couloir devant sa soeur médusée, je me suis recueilli devant la photo d’une mère disparue, accroché au mur du salon, sa fille de deux ans dans les bras, ses grands frères à mes côtés, j’ai réconforté une femme, le visage meurtri par les coups d’un mari jaloux, en me demandant comment j’allais bien pouvoir m’occuper de son fils le temps d’une hospitalisation. Ce sont des moments qu’on n’oublie pas, des histoires de tous les jours, des histoires passées sous silence, dont on ne ressort pas indemne mais qui vous construisent professionnellement et humainement. C’est toute la richesse de ce métier, il bat au coeur des autres. Chaque professionnel s’arrange comme il peut pour dépasser les embarras du métier, pour ne pas se laisser submerger par ce qu’il voit. Depuis mes premières années, j’écris. Quelques mots griffonnés à la va vite sur un carnet après un entretien difficile, des pages entières de réflexion pour essayer de comprendre ce qui m’arrive, une phrase qui ramasse ce qui m’encombre. Je livre ici quelques-unes de ces pages, elles couvrent plus d’une décennie passée à accompagner l’enfance en danger. Elles échouent souvent à décrire tout ce que j’ai vécu, à en saisir toute la singularité, mais ces pages lèvent cependant un coin du voile.
Titre Au coeur des autres
EAN 9782361060435
ISBN 2361060437
Nom de la série
Auteur Bouchereau Xavier
Editeur SCIENCES HUMAIN
Présentation Broché
Format Grand format
Longueur 19 cm
Largeur 12.5 cm
Poids 0.168 kg
Nombre de pages 155